Deutsch
  Archives

Actualité

8 février 2014
Prix Robert Walser 2014
Le 15e Prix Robert Walser, soutenu par le Ville de Bienne et le Canton de Berne, a été attribué à Roman Ehrlich pour son livre "Das kalte Jahr" (Dumont 2013).
Roman Ehrlich, né en 1983, vit à Berlin.

Le jury, composé pour ce prix de Stefan Humbel (président du jury, Berne), Monique Schwitter (Hamburg), Brita Steinwendter (Salzburg), François Bon (Paris) et Rolf Hermann (Bienne), expose ce qui suit:

Le roman "Das kalte Jahr" de Roman Ehrlich fascine par la densité de ses métaphores et l’oscillation du récit. Il raconte une histoire qui cerne et précise une langueur en images fragiles. Un jeune homme rentre dans sa maison parentale présumée et voit s’ouvrir la porte par une enfant qu’il ne connaît pas et qui va rester une énigme tout au long du roman. Il essaie de s’en rapprocher en racontant des événements historiques mais n’y arrive que très partiellement car une froideur indépassable se saisit des personnages, des paysages et du passé. Le rapprochement envisagé reste un vœu jamais prononcé et jamais exaucé. Tout dérive vers l‘insaisissable comme les marées de l’océan au bord duquel se déroule l’action. L’atmosphère est marquée par des variations de la peur, de la menace et de la perte des certitudes. La langue de Roman Ehrlich se distingue par sa grande précision, par la puissance de ses métaphores et par une patience étonnante qui permet aux choses de se déployer et de se perdre dans le vide. Ce roman est un refus de toutes les formules et de toute limitation et ouvre un espace permettant des interprétations d’une grande diversité.

Le Prix Robert Walser est doté de 20'000.- CHF. Il est attribué tous les deux ans à une première oeuvre en prose en allemand, puis en français.

La remise du Prix Robert Walser aura lieu le 18 octobre 2014 à Bienne.

31 mars 2013
15e Prix Robert Walser
Le 15e Prix Robert Walser sera attribué en 2014 à une première oeuvre de fiction rédigée en allemand. C'est la Fondation Robert Walser qui contacte les maisons d'éditions pour leur communiquer les critères permettant de participer au prix.

10 février 2012
14e Prix Robert Walser
La lauréate du Prix Robert Walser 2012 est Mariette Navarro, auteur d'«Alors Carcasse», paru aux éditions Cheyne dans la collection Grands Fonds.
Ce texte hors genre, entre roman et poème, met en scène le personnage de Carcasse, aux prises avec soi-même et avec son époque. Il a enthousiasmé le jury par la force et la particularité d’une langue qui devient le territoire d’une expérience intime et par la puissance des images qui agissent fortement sur chacun.

Le jury, présidé par Valérie Meylan (Bienne), réunissait cette année Sylvie Gouttebaron (Paris), Doris Jakubec (Genève) Antoinette Rychner (Berlin et Neuchâtel) et Yla von Dach (Paris et Bienne).
Le prix, décerné par la Ville de Bienne et le Canton de Berne, est doté d’un montant de 20 000 francs. Il revient tous les deux ans, en alternance, à un écrivain d’expression allemande et française pour un premier roman. La cérémonie de remise du Prix aura lieu le dimanche 22 avril à 11h00 au Musée Neuhaus à Bienne.

1er juin 2011
14e Prix Robert Walser
Le 14e Prix Robert Walser sera remis au mois d'avril 2012 à un ou une auteur-e francophone.

Votre maison d'édition a publié début 2011, ou fera paraître jusqu'au printemps 2012, le premier texte d'une nouvelle plume? Prenez contact avec nous car le Prix Robert Walser récompense justement une première oeuvre de fiction.

18 avril 10
13e Prix Robert Walser
La remise du 13e Prix Robert Walser a eu lieu le dimanche 18 avril au Théâtre municipal de Bienne.

20 janvier 2010
Prix Robert Walser 2010
Le 13e Prix Robert Walser de la ville de Bienne et du canton de Berne est décerné à Patrick Hofmann pour son livre «Die letzte Sau» (Schöffling & Co 2009). Patrick Hofmann, né en 1971 à Borna, vit à Berlin.

Ce premier roman de Patrick Hofmann raconte la dernière grande rencontre familiale, pour laquelle un cochon doit être abattu, dans une ferme de l’ancienne RDA destinée à être abandonnée par ses propriétaires. De manière impressionnante, l’auteur réussit à amplifier cette scène par un tissu narratif qui déborde les limites bien définies des actions et de la pensée des personnages sans jamais dénigrer ceux-ci. Ce roman-comédie hautement symbolique reflète l’expérience allemande de la vie dans la guerre et sous les dictatures, de la survie par la ruse et par l’honnêteté. Tout ceci est cadré par la scène d’un festin existentiel et ses énormes excès sensuels.

Le jury, sous la conduite de Hans J. Ammann (Bienne), était composé de Kurt Neumann (Vienne), Robert Schindel (Vienne), Simone Fässler (Zurich) et Simon Koch (Lausanne). Le prix est doté de CHF 20'000.-. Il est décerné tous les deux ans pour une première œuvre en prose en allemand, puis en français.
La remise de prix aura lieu le 18 avril à Bienne.

29 mai 09
Le livre: CE QUE JE DEVENAIS
CE QUE JE DEVENAIS a plus trois éditions


« Pour le lecteur romand, ce recueil sera l’occasion de retrouver, en traduction, des auteurs germanophones singuliers, à commencer par Matthias Zschokke (…). A découvrir aussi : le lyrisme teigneux, d’un rythme très contemporain, de Werner Fritsch. (…)
Côté francophone, des inédits de Frédérique Clémençon (étonnante modulation d’un désamour maternel dans Les Petits), Malika Wagner, Michel Host, Thierry Hesse et Marius Daniel Popescu (dont L’homme de la gare de Lyon exhale la chaleur humaine), témoignent également de l’évolution d’auteurs fort différents des uns des autres , que le rayonnement de Robert Walser réunit sous le signe de la littérature en train de se faire… »

Jean-Louis Kuffer, 24 heures, 22 décembre 2008.


« Le Prix, doté de 20'000 francs, est décerné par la Fondation Robert Walser. On peut juger de la qualité du choix en parcourant la liste des lauréats qui, de jeunes auteurs, sont passés au rang d’écrivains confirmés. »

Werner Hadorn, BIEL BIENNE, 10 décembre 2008.


« Bilingue, l’ouvrage est illustré par les magnifiques photos de deux artistes qui ont « lu » avec leur objectif les douze romans primés. »

Anne Pitteloud, Le Courrier, 13 décembre 2008.


« Loin de sombrer dans le cliché des rétrospectives habituelles, où des photos d’archives se mêlent aux extraits d’ouvrages d’auteurs primés, ce livre s’interroge sur le présent, le « devenir » de ces lauréats, autrefois inconnus, et sur l’avenir du Prix Robert Walser. Ainsi tous les primés – sept auteurs germanophones et cinq auteurs francophones – ont accepté d’écrire un texte original pour ce jubilé, alors que deux photographes se sont inspirés des œuvres récompensées pour créer de sublimes illustrations. »

Jasmina Slacanin, Journal du Jura, 15 décembre 2008.


« Le Prix Robert Walser célèbre trente ans d’existence – et 12 prix attribués – en publiant un bel ouvrage bilingue qui confronte un texte inédit des lauréats passés et des photographies de David Gagnebin-de Bons et Stephan Rappo. »

Arto Clerc, Profil Magazine, décembre 2008

15 décembre 08
Commander le livre: - Was aus mir wurde Ce que je devenais -
Veuillez commander le livre à l'adresse électronique ci-dessous:

christine.junod@swissonline.ch

en précisant:

- le nombre d'exemplaires
- l'adresse pour l'envoi
- l'adresse pour la facturation (si différente de celle pour l'envoi)

Prix du livre: CHF 50.- TVA et frais de port inclus.

Paiement sur facture.

Vous pouvez découvrir quelques pages du livre sur le site de la maison d'édition "a plus trois":

www.aplustrois.ch

14 décembre 2008
Vernissage du livre —WAS AUS MIR WURDE - CE QUE JE DEVENAIS - » avec des lectures des lauréates et lauréats


14 décembre 2008
Colloque: «UN PRIX LITTÉRAIRE – ET ENSUITE?»
Débat public à l'Institut littéraire suisse, Rockhall IV, Faubourg du Lac 99 à Bienne.
Des lauréates et lauréats, des éditeurs et des journalistes participent à cette table ronde:
Brita Steinwendtner (Rauriser Literaturpreis), Sylvie Gouttebaron (Maison des écrivains et de la littérature Paris), Marlyse Pietri (Editions Zoë), Hans Ulrich Probst (SR DRS), Peter Hamm (Literaturkritiker München).


Page : | 1 | | 2 |